Qui suis-je ?


              JEUNE ÉTUDIANTE DE 22 ANS, J’AI TOUJOURS                              VOULU DEVENIR PROFESSEURE DES ÉCOLES


    Il y a 4 ans, j’obtiens mon BAC et mon premier voeu pour débuter mes études supérieures, ce sera donc une licence pluridisciplinaire Education, Travail et Formation  proposant un parcours professorat des écoles que j’intègre bien évidemment l’année suivante ! Je fais donc mes valises l’été 2012 pour m’installer loin de ma petite famille – au grand malheur de ma maman -, de mon copain et de toutes mes habitudes. C’est parti pour 3 ans dans mon petit studio de 22m2. Malgré un début très compliqué, je m’accroche et fais enfin connaissance avec des personnes formidables qui m’aideront à survivre aux débuts compliqués de la séparation et l’éloignement.

    Pendant ma première année de licence, je me tiens informer en permanence sur le concours et tout ce qui tourne autour et entièrement par hasard, je tombe sur un nouveau dispositif : les Emplois Avenir Professeur. Venant d’une famille monoparentale dans l’incapacité de m’aider financièrement malgré la plus grande volonté du monde, c’est le destin qui m’envoie cette annonce ! Un emploi à temps-partiel, dans une école sous la responsabilité d’un tuteur, prenant en compte mon statut d’étudiante et donc l’importance de mes études m’offre de quoi payer mon loyer ! En octobre 2013, j’intègre le dispositif et j’y suis toujours !

    Pourtant à la rentrée dernière, j’ai quitté mon premier appart’ et suis revenue près de mes proches.. J’ai du me battre pour obtenir un renouvellement de contrat en changeant d’académie mais il n’était même pas envisageable qu’ils me le refusent, j’en avais besoin tant financièrement que moralement. Avoir un pied à l’école pendant cette année compliquée du CRPE a été un vrai coup de pied au c*l les mauvais jours et rassurant lorsque le moral flanchait. Dans ma petite classe de CE1-CE2, lorsque je prends la classe, je me sens à ma place. Je prends mon pied à enseigner, à corriger les cahiers, à préparer pendant des heures des séances pour sortir les élèves d’une routine… Mes collègues me prennent pour une dingue parfois et me disent que je me prends trop la tête, que je pourrais et devrais faire plus simple. Mais sachez que je n’ai pas choisi ce métier par facilité : je l’ai choisi par conviction et vocation, j’ai besoin de voir l’investissement des élèves et leurs sourires face à une nouvelle situation-problème, besoin de sentir qu’ils s’intéressent pas seulement par obligation mais parce que ça leur parle.

    Voilà un peu qui je suis, une p’tite étudiante passionnée et motivée à bloc. Le 9 juin dernier, je passais ma dernière épreuve du CRPE. Depuis j’attends les résultats avec impatiente et pour cela, j’ai senti le besoin de partager tout ça, de prendre le temps de mettre en mots ici mes envies, mes projets, mon travail, de partager avec vous toute ma petite vie de future maîtresse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s