Ma route vers le CRPE

Salut les CRPEttes 2017 ! Je reçois de plus en plus de petites demandes de conseils, de questions du genre « Comment est-ce que tu as bien pu faire pour avoir de si bonnes notes aux oraux ? »

Alors je me suis dis que j’allais vous livrer ici mes techniques de travail absolument pas extraordinaires ><‘

Tout d’abord, je pense qu’il est nécessaire de se connaître. Ma manière de travailler ne convient pas à tout le monde. Elle me convient à moi puisque j’ai appris à me connaître entre mon premier vrai examen : le Baccalauréat, pendant mes études supérieures et cette dernière véritable année décisive ! Tout d’abord, il faut savoir que je suis particulièrement solitaire en apprentissage.Je ne sais ABSOLUMENT PAS apprendre en groupe, des révisions  collectives lorsque les principales notions sont acquises je trouve que c’est une excellente idée mais j’ai besoin d’une phase d’appropriation totalement personnelle. Alors mon premier conseil est : « Apprenez à vous connaître », vous n’êtes pas ici pour rien.

 Afficher l'image d'origine                                   Afficher l'image d'origine

Sinon reprenons au commencement, l’été dernier, à peu près à cette période là d’ailleurs, je décidais de choisir des livres de préparation au concours. D’abord les écrits, une remise à niveau est fondamentale avant de s’éparpiller dans les différentes matières, les programmes et tout ce qui s’en suit.

Etape 1 : Choisir un éditeur (Hatier, Nathan, Dunod) les nouvelles éditions se valent toutes. J’avais opté pour les Hatier personnellement mais si c’était à refaire j’aurai une légère préférence pour les nouveaux Nathan (choix uniquement esthétique). Alors n’hésitez pas à aller les voir, les feuilleter pour savoir lequel vous motivera le plus pendant vos longues heures de tête à tête, celui surtout qui vous déprimera le moins le jour de baisse de moral ou de motivation 😉

 Hatier Concours             Afficher l'image d'origine

Etape 2 : S’y tenir ! Le gros problème dans la préparation d’un concours aussi lourd, c’est que les ressources sont infinies, les livres de préparation, les annales, les fiches des autres, les cours de Master, les blogs, les réseaux sociaux… Il y en a PARTOUT ! L’important est de faire confiance à l’ouvrage choisi. Ils abordent tous toutes les notions, certaines de manière plus ou moins approfondies mais n’essayez pas de compléter constamment par d’autres ouvrages, de trop croiser les sources. Evidemment, si vous avez un doute sur une information, il est nécessaire de le faire mais sinon il y a trop de notions pour toutes les approfondir au maximum. Il vous faudrait 3-4 ans pour y parvenir alors que vous ne disposerez en fonction de la date de votre mise au travail de 10 à 8 petits ou interminables mois ! 83451595_o.jpgEtape 3 : Ficher, je pense que malgré la méthode de travail adopté, une première étape de « fichage » est primordiale. Personnellement, je fiche constamment, j’ai besoin d’écrire pour retenir. Je me crée des fiches avec énormément de couleurs et toujours le plus propre possible. Les carte mentales sont aussi d’excellents aide-mémoire mais je perds personnellement trop de temps dans leurs conceptions.

numérisation0007.jpg            numérisation0009.jpg

Etape 4 : Appliquer ! Une fois la règle apprise, la notion vue, il faut la mettre en pratique. Comprendre sa véritable application et surtout son utilité. Personnellement, j’ai énormément mais vraiment énormément de mal à retenir quelque chose si je n’y trouve pas un intérêt ! D’où mon gros problème à retenir les dates par exemples, ça n’apporte rien de plus en soit… En fin bon.

Et on peut recommencer avec un nouveau chapitre. J’avais choisi de suivre l’ordre chronologique proposée par les Hatiers même si avec mes cours à l’ESPE, il nous arrivait de voir certaines notions dans le désordre.

Afficher l'image d'origine

Pour ce qui est des oraux, j’ai fait les mêmes choix : opter pour quelques ouvrages et m’y tenir. Pour l’EPS, ça a été plus facile de commencer puisque je me suis appuyée sur mes cours de M1 comme base et ensuite, j’ai acheté fin mars (un peu tardif !) le nouveau Nathan pour l’EPS. Par contre,attention le Hatier en EPS, je le déconseille véritablement, il n’est absolument pas du tout complet !

             Afficher l'image d'origine

J’ai aussi revu notion par notion enfin plutôt APSA par APSA du coup. J’ai ensuite mis en tableau les grandes lignes des programmes pour chacune de mes APSA. Après les résultats des admissibilités, j’ai lu énormément de sujets ! Retenu les idées importantes pour mon introduction et conclusion sur chaque APSA et cycle. Je notais tous les petits trucs qui me semblaient un peu original : éducation à la santé, rencontre USEP, travail de groupe… Toutes ces petites choses dont les jury raffolent mais qu’il faut maîtriser correctement puisque c’est tendre une perche pour l’entretien.

J’ai aussi fiché toutes les consignes de sécurité surtout pour la natation où presque toutes les personnes que je connais ont eu le droit aux questions de sécurité ! Sur aucune APSA et même en général pour la CSE aussi, on ne peut faire d’impasse sur la sécurité et les réglementations. C’est un aspect assez… Chiant ? Soyons réaliste mais le jury ne laissera rien passer là-dessus, c’est absolument certain.

Pour la CSE, j’ai acheté « Le dictionnaire de l’école maternelle » et « Le dictionnaire de l’école primaire » et je n’ai JAMAIS été déçue. Je refuse même de m’en débarrasser, ils sont top !

Afficher l'image d'origine  Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Pour cet oral, j’ai fonctionné un peu différemment. J’ai délaissé mes fiches bristol pour passer sur des petites feuilles de classeur A5. J’ai fait une liste des thèmes à aborder et j’ai écrit le titre d’un thème sur chaque feuille. A première vue, ça peut être totalement terrifiant… Une bonne quarantaine de feuilles vierges à compléter mais ça nous laisse la possibilité de choisir notre thème en fonction de notre humeur et changer les feuilles au fur et à mesure de pile c’est franchement rassurant ! Voilà ce que ça donne chez moi :

20160709_182156.jpg         20160709_182129.jpg

Voilà spontanément ce que je peux vous dire sur ma préparation au CRPE. Je suis sûre qu’il y a des tas d’autres choses que je pourrais rajouter mais je n’ai point d’idée pour le moment mais n’hésitez pas à laisser des commentaires si vous voulez plus de précisions sur des ouvrages ou autres… J’y répondrai avec plaisir 😀

Et surtout, bon courage à ceux qui se lance à nouveau dans cette aventure cette année ! Et prenez de bonnes vacances pour attaquer en pleine forme surtout 😀